Lentigos solaires et séniles

Qu’est-ce que les lentigos solaires ou séniles ?

Les lentigos séniles ou lentigos solaires sont des taches planes et arrondies, bien délimitées, apparaissant sur les parties de la peau exposées de façon répétée au soleil (bras, mains, poitrine, visage, dos, épaules, jambes sans protection solaire), qu’il y ait ou non coup de soleil.

Au contact des UV émis par les rayons du soleil, les mélanocytes synthétisent les mélanines. Plus la peau est exposée au soleil au fil des années, plus il y a un risque d’épuisement des mélanocytes et de prolifération exagérée de certaines mélanines, ce qui explique l’apparition de taches de vieillissement après 40 ans. Et à 70 ans, 90% de la population présente des taches brunes.

Au départ, les lentigos solaires ou séniles se présentent plutôt sous la forme de taches beiges, pâles, qui vont avoir tendance à brunir avec les années. Elles peuvent être seules ou en groupe de trois ou quatre. Elles augmentent en nombre avec le temps si on ne protège pas sa peau du soleil.

Comment traite-t-on les lentigos ?

L’application de l’azote liquide, de produits chimiques ou encore une dermabrasion est parfois pratiquée sur ce type de lésions.

Depuis quelques années, les lasers ou IPL ont amélioré la prise en charge des taches brunes en ciblant spécifiquement le pigment par l’intermédiaire de longueurs d’ondes quasi essentiellement absorbées par les zones hyper-pigmentées de votre peau.

Différents lasers et IPL aux principes d’actions différents auront une efficacité sur ces tâches. Comme la technologie laser utilisée au cabinet du docteur Robert Rabilloud à Lyon.

Combien de séances dois-je faire ?

Le nombre de séances dépendra de la technique utilisée, et sera en fonction de l’étendue de vos lésions.

En général, on observe une moyenne de 3 séances, espacées de 4 semaines, afin d’obtenir une bonne amélioration de vos tâches.

lentigos-solaires-lyon-esthetique-docteur rabilloud

Est-ce douloureux et quelles sont les suites ?

Lors de la séance, vous ressentirez de légers picotements, tout à fait supportables, semblables à de légers coups d’élastique.

Les suites post-traitements sont également minimes, des petites croutelles ou ecchymoses discrètes qui disparaîtront après quelques jours.

Quels sont les risques ?

Le traitement de vos tâches est un acte médical.

Avant d’entreprendre de traiter vos taches pigmentaires, une consultation médicale et une observation minutieuse de chacune d’entre-elles sera effectuée par votre médecin.

Le principal risque est de méconnaître un mélanome (cancer grave de la peau) et de le traiter à tort comme une tache brune.

À la suite du traitement, un léger risque d’hypo ou hyper-pigmentation demeure, notamment dans le cadre d’une nouvelle exposition solaire non protégée.

 

Quelles sont les précautions à prendre ?

Il est contre indiqué de pratiquer un traitement laser sur une personne bronzée, et vivement déconseillé de s’exposer au soleil au moins 1 mois après le traitement.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib